Différencre entre le whisky et le bourbon

Quelle est la différence entre le whisky et le bourbon ?

Le whisky et le bourbon sont des liqueurs très populaires qui sont très souvent confondus. Cependant, il existe une grande dissemblance entre eux. Qu’est-ce qui les différencie alors ? Cet article vous aidera à vous présentera les différentes dissemblances entre ces deux boissons.

Définition du whisky et du bourbon

Le whisky et le bourbon sont deux liqueurs qui ont la même apparence. Afin d’être capable de les différencier, il est important de connaître la définition de chacun. Tout d’abord, le whisky est une liqueur distillée provenant d’un brassage fermenté de diverses céréales. Ces dernières peuvent être le maïs, l’orge, le seigle et le blé. Le mélange est fréquemment appelé mash bill par les nombreux distillateurs. Ce mash bill est un élément déterminant le classement des liqueurs.

Quant au bourbon, il est une liqueur dont le mash bill doit nécessairement contenir au minimum 51% du maïs. La distillation du moût jusqu’à 80 degrés au maximum est aussi nécessaire. Pour avoir du bourbon, plusieurs règles sont à respecter. Il est important de savoir que toutes les gammes de bourbons sont des whiskies, mais tous les whiskies ne sont pas forcément des bourbons.

Le bourbon est simplement un type de whisky comme il en existe bien d’autres (rye whisky ou tennesse whisky par exemple), en savoir plus ici.

La dissemblance d’origine

Le bourbon et le whisky ne sont pas fabriqués au même endroit. Ils sont produits à différents endroits du globe terrestre. Le whisky était principalement produit en Écosse et en Irlande. Suite à la crise économique survenue en Écosse au 18ᵉ siècle, les habitants ont migré vers la Pennsylvanie et dans l’État du Kentucky. Une fois installé, ils se sont remis à produire le whisky. Cela a été favorable grâce aux bonnes conditions de vie et de développement des céréales tels que le maïs, l’orge et le seigle.

Concernant le bourbon, il a une origine américaine. Il a été longtemps utilisé pour désigner l’origine géographique. Mais par la suite, il est employé pour parler du contenu. Le mot bourbon a deux sens. Dans le premier cas, il était employé par le pasteur Elijah Craig pour baptiser ses divers distillats. Dans le second cas, il identifiait le nombre incalculable de fûts de distillation qui était issu du Comté. La condition qu’une liqueur porte la dénomination de bourbon est qu’elle doit être produite aux USA.

La dissemblance de matières premières

Les deux liqueurs sont produites à partir des céréales. Néanmoins, on note une différence au niveau du type et des proportions. Le whisky provient de la distillation ainsi que de la fermentation des céréales. C’est la conclusion du mash bill qui va déterminer le modèle de la liqueur qui en résulte.

Pour le bourbon, le mash bill devra nécessairement contenir au minimum 51% du maïs. La proportion restante contient en général le seigle et l’orge. Certains bourbons sont faits du blé au lieu du seigle. Ceux-ci sont d’une manière générale doux et suaves. Les seigles bourbons ont souvent un goût épicé. Il faut noter que la quantité du maïs utilisée détermine la saveur du bourbon.

Le goût

Les deux liqueurs n’ont pas la même saveur. Le whisky ne dispose pas d’un goût standard. Il a une apparence qui change en fonction de beaucoup de paramètres. En prenant en compte les paramètres, on distingue le whisky élégant, le whisky épicé et riche et éventuellement le whisky salé et maritime.

Le bourbon, lui, a une saveur souple et épaisse. Le caractère du bourbon est essentiellement déterminé par la nature de celui-ci ainsi que le volume des diverses céréales. Plus le volume du maïs est élevé, plus le bourbon a une saveur sucrée. Lorsqu’il s’agira du seigle, le bourbon aura un goût épicé et enfin lorsque c’est le mélange du maïs et blé, le bourbon aura une saveur florale.

Différentes méthodes de distillation

Comme vous le savez, la distillation est une méthode de purification qui fait appel à plusieurs règles. La distillation de ces deux liqueurs ne s’effectue pas de la même manière. Le whisky est distillé suivant deux étapes. Pour le distiller, il faut le mettre dans de grands récipients puis commencer le chauffage. Il faut ensuite recueillir les différentes vapeurs d’alcools qui seront refroidies plus tard. Il s’ensuit une série de démarches qui permettra de distiller le whisky.